AltTextHistorique

Historique du Collège d’Études Ostéopathiques

36 ans d’expérience et de qualité

La Tradition, le savoir-faire et la recherche

Toge
Le Collège d’Études Ostéopathiques fut fondé à Montréal, le 11 mars 1981 par Philippe Druelle D.O. Cette institution d’enseignement de l’ostéopathie fut la première au Québec et au Canada. Au cours des années qui suivirent, le CEO et ses membres furent la source, l’inspiration et le moteur de notre progression au sein de plusieurs organismes, sur le chemin que nous devions suivre pour obtenir une profession.

Au départ, Philippe Druelle D.O. fut aidé par ses amis, Jean-Guy Sicotte (Ing, MD, D.O.)Denise Laberge (D.O.) et Philippe Thomas (CO, Pht). L’ostéopathie devint de plus en plus populaire au fil des ans. En 1992, elle était en tête de l’indice de satisfaction des lecteurs du journal La Presse. Aujourd’hui, 70 % des ostéopathes qui pratiquent au Québec et au Canada sont issues de notre formation. Au Québec, la communauté ostéopathique donne environ 2 millions de traitements ostéopathiques par an. Les membres de notre collège sont reconnus par notre association professionnelle, Ostéopathie-Québec.

Nous avons choisi de créer une école, qui regrouperait tous les domaines de l’ostéopathie, pour former des ostéopathes complets, efficaces et sécuritaires pour le public. Notre vision est de créer une profession et une grande partie de notre travail, fut de mettre en places les conditions nécessaires permettant d’atteindre cet objectif.

Philippe Druelle a développé la méthodologie clinique progressivement, ce qui permet aujourd’hui de soigner les patients dans leur globalité, en traitant les causes des symptômes, d’établir des priorités et de relancer les mécanismes qui produisent l’équilibre et la santé tout en répondant aux spécifiquement aux besoins de chaque patient. Cette méthodologie connait un grand succès. Le CEO l’enseigne en Europe, en Russie, au Japon et aux États-Unis. Elle devint aussi un support efficace pour la recherche clinique et fondamentale. Elle permet aussi de justifier les plans de traitement avec méthode. Ce développement pédagogique permet aux étudiants et aux ostéopathes de mieux traiter les causes de façon logique et de penser comme des « ingénieurs du corps humain » selon la formule employée par le docteur Andrew Taylor Still, qui fonda l’Ostéopathie en 1874.

eLe CEO créa 9 campus :
  • Le Deutsches Osteopathy Kolleg (1991), à Rohdorf en Allemagne, avec l’aide de Barbara Anger, Gabi Prediger et Guido (D.O.)
  • Le Canadian College of Osteopathy, à Toronto (1992), avec le soutien dévoué de Marie Colford (D.O)
  • Le Collège d’Études Ostéopathiques de Québec (1996), avec Richard D’Anjou (D.O.)
  • Le Canadian School of Osteopathy Manual Practice à Vancouver (2001), avec la sincère vocation de Merryl Lalonde (D.O.) et Paul Wagner (D.O.)
  • Le Swiss International College of Osteopathy (2002) à Hertenstein avec la détermination de Sandra Bartu et de Sibylle Graf
  • Le CEO (Osteopathic Studies) à Halifax (2002), avec la sincère collaboration de Peter Goodman, D.O.
  • Le Canadian College of Osteopathy à Winnipeg (2010), avec la détermination de Brad McCucheon (D.O.) (MSc.)
Il y a presque un an, grâce à Nadia Todoroff (D.O.) et Tatiana Vera-Lescano (D.O.), le CEO a créé un programme de 5 ans avec l’Université Santa Maria Catholica à Arequipa, au Pérou.
Aujourd’hui, le CEO propose deux formations à Montréal : un programme à temps partiel pour les professionnels de la santé et un programme à temps plein pour les étudiants après le CÉGEP. Ces deux programmes répondent aux normes de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS). Notre collège fait également partie du groupe OSEAN qui est le garant des standards de qualité en Europe.

Nous avions aussi un projet pour notre formation. Le Collège d’Études Ostéopathiques fait des démarches depuis 20 ans pour que notre programme soit reconnu par une université et qu’il soit de niveau baccalauréat et maîtrise. Tout d’abord, nous avons travaillé durant deux ans, afin d’élaborer un programme complet de formation à temps plein. Nous nous sommes adressés à l’Université de Wales, en Angleterre, réputée dans ce domaine et qui offre plusieurs programmes dans le domaine de la santé. Ce pays reconnait la profession des ostéopathes. Leurs exigences, en matière de contenu de programme et de qualité, rejoignaient parfaitement ce que nous cherchions et nous avons travaillé avec eux pendant 15 ans avec plaisir. Notre programme à temps plein fut à ce moment validé. Suite à la réussite de leurs examens, les étudiants à temps plein du CEO reçurent un diplôme universitaire de baccalauréat en ostéopathie, de l’Université de Wales. Cette distinction est garante de la qualité de l’institution et de sa formation. Cette reconnaissance nous a beaucoup honorés. Nous remercions spécialement le Pr Barasi, PhD, de l’Université de Wales, qui fut une grande source d’inspiration et qui respecta toujours notre progression et notre travail.

En 2010, après deux ans de travail réalisé conjointement avec les représentants de l’Université Laval, nous avons créé un programme de baccalauréat et maîtrise, pour faire une formation complète d’une durée de 5 ans. Le conseil des études de l’Université Laval approuva le projet, mais malheureusement, la faculté de médecine refusa d’être la faculté d’accueil de ce programme, qui avait pourtant été approuvé par le conseil de l’Université et la haute direction. Nous remercions sincèrement les membres du comité universitaire et spécialement Line Grisé et René Goyette pour leurs grandes compétences et leur sincère compréhension de l’ostéopathie. Ce projet de programme de formation s’arrêta brutalement sans raison valable. Nous avons donc repris notre discussion avec une autre Université. La haute direction de l’Université Laval a cependant reconnu la valeur de notre collège et de notre équipe. « Tous ont témoigné de l’excellente collaboration de votre équipe, de leur dévouement et de leur remarquable capacité d’adaptation au contexte universitaire », ont dit les vice-recteurs Bernier et Bauce.

Le collège a toujours été très impliqué dans le processus de reconnaissance de la profession. En 1996, il fut le premier représentant concernant l’ostéopathie à l’Office des Professions du Québec (OPQ) et participa au premier débat à l’Assemblée nationale. En 2013, les représentants du CEO se sont présentés à l’Office des Professions pour répondre à leurs questions, afin que l’Office puisse se documenter en vue d’un encadrement de la pratique professionnelle. Notre programme à temps plein de baccalauréat en ostéopathie, qui était validé par l’Université de Wales, a démontré le sérieux de notre formation. En 2015, L’OPQ décida d’encadrer l’ostéopathie suite à sa période de consultations. Actuellement, notre défi est de préserver ce qui constitue la valeur de la pratique de l’ostéopathie, c’est-à-dire, la totalité de nos champs d’activités qui se sont développés depuis plus de 143 ans. Tous les domaines de l’ostéopathie sont représentés : les ajustements ostéo-articulaires spécifiques ostéopathiques, le travail viscéral, dans la sphère crânienne, le myofascial, les méthodes thérapeutiques pour le traitement ostéopathique des nourrissons, les techniques ostéopathiques par voies internes, les méthodes thérapeutiques pour les personnes âgées, les méthodes de traitements ostéopathiques pour les personnes ayant subi des commotions, etc.

Nous avons toujours défendu que l’ostéopathie doit être enseignée de manière totale, complète et indivisible pour garantir son efficacité. C’est pour cela que nous faisons la promotion d’un baccalauréat suivi d’une maîtrise en ostéopathie.

Notre objectif est de travailler en complémentarité et conjointement avec les professionnels de la santé pour le plus grand bien des patients. Nous travaillons en harmonie avec les médecins qui nous recommandent des patients et à qui nous adressons les patients qui ont besoin de diagnostics médicaux.

Dès 1988, nous avons mis en place un programme de formation continue. Plus de 240 ostéopathes du monde entier ont été invités au fil des 35 dernières années et nous avons réalisé 33 symposiums internationaux d’Ostéopathie Traditionnelle. Au cours des années, nous avons reçu Harold Magoun, Thomas Schooley, Ann Wales, Fred Mitchell, Laurence John, Alan Becker, Anthony Chila, Francis Peyralade, Viola Frymann, Irvin Korr et bien d’autres qui sont venus partager leurs expériences et transmettre leur savoir-faire.

Nous mettons un patrimoine à la disposition de nos étudiants, qui comprend plus de 15 000 bandes vidéo des différents séminaires. Cette banque d’information représente un trésor pour les générations futures.

La recherche et les études en Ostéopathie
En 1982, dès le début de nos activités, nous avons créé la Fondation canadienne pour l’Enseignement et la Recherche en Ostéopathie (FCERO), afin de promouvoir la recherche et de soulager les enfants présentant des handicaps. La Fondation offre aussi une opportunité de stage unique pour nos étudiants.

Un mémoire de fin d’études ou un internat avec essai complète la formation. Le CEO est le seul collège au Québec à demander à ses étudiants de réaliser une recherche sous forme d’un mémoire ou d’un essai pour compléter leur formation. Les finissants ont des cours de recherche clinique, fondamentale ou qualitative, pour accomplir leur projet. Les étudiants présentent leur protocole et une fois celui-ci accepté, ils préparent leur mémoire ou leur essai qu’ils présenteront devant un jury international. À ce jour, nous avons accepté 1 456 mémoires et essais pour l’obtention du titre de diplômé en ostéopathie du Québec, D.O. (QC)

En 1984, le ministre Denis Lazure, médecin de profession, était présent lors de la première remise de diplôme de notre collège. À cette époque, il nous encouragea à faire les démarches pour obtenir une profession. Lors de son discours, il s’est prononcé : « Vous représentez un espoir pour les patients et pour la société. »

La recherche est une composante nécessaire pour que les étudiants puissent former leur esprit aux méthodes de synthèses et d’analyses, faire des autocritiques et développer de nouveaux moyens, pour obtenir les informations souhaitées. Ce sont des compétences indispensables quand nous faisons face à un patient complexe et également afin de susciter de l’intérêt pour la recherche. Nous remercions tous ceux qui nous ont aidés à nous développer dans cette voie :
  • Remi Guibert, PhD de l’Université McGill
  • Michael Patterson PhD, D.O.
  • Iurii Moskalenko, PhD
  • Inna Vartanyan, PhD
  • Alexandre Shepolvanikov PhD de l’Institut Sechenov
  • Tamara KravchenKo, PhD, D.O.
  • Tara Drew, PhD, D.O.M.P.
  • Jane Stark, MS, D.O.M.P.
  • Michèle Pépin, M.Sc.D.O.
  • Sandra O’Connor, D.O.
Nous remercions également toutes les autres personnes qui ont contribué à la recherche au Collège d’Études Ostéopathiques de Montréal.

Le CEO et la société : les arts et les missions humanitaires
De 1992 à 1998, le collège a organisé un des spectacles de danse les plus importants en Amérique du Nord avec la FCERO dans le but d’amasser des fonds pour financer les traitements des jeunes enfants handicapés qui étaient traités à la fondation. Le Don des Étoiles réunissait environ 27 danseurs et danseuses étoiles de toutes les grandes compagnies de ballet, comme l’Opéra de Paris, le New York City ballet, American Ballet Theater, le Kirov, les grands ballets canadiens, le Bolchoï, etc. Des étoiles comme Patrick Dupont, Andreis Lïepa, Jean Marie Didière, Nina Anachvili, Farouk Rousimatov, Sylvie Guillem, Karen Kain, Cyril Atanasof, Monique Loudière, Frank Augustin, Evelyn Hart, Manuel Legris et beaucoup d’autres se sont succédé les plus beaux ballets classiques et modernes. La majorité de ces artistes avait reçu des traitements ostéopathiques dans leur carrière et ils venaient pour nous remercier en dansant bénévolement pour les enfants handicapés. Ces soirées exceptionnelles étaient aussi organisées pour la promotion de l’ostéopathie et de ses bienfaits. À cette occasion, nous avons pu expliquer aux médias la valeur de l’ostéopathie et d’autre part, nous avons sensibilisé des personnes influentes de notre société. Nous avons eu comme patron d’honneur son Excellence, la très honorable madame Jeanne Sauvé, gouverneure générale du Canada, l’honorable Lise Thibault, lieutenante-gouverneure du Québec ainsi que Claire Kirkland-Casgrain. Des membres du gouvernement, tels que Robert Bourassa, premier ministre du Québec et Pierre Eliott Trudeau, premier ministre du Canada, furent présents et nous encouragèrent dans la réalisation de ce spectacle. Ils nous encouragèrent également à continuer notre chemin vers la reconnaissance de notre profession. Enfin, la direction de la Place des Arts nous a confié la célébration de son 25e anniversaire et elle a choisi notre spectacle pour célébrer cet évènement. Nous avons aussi organisé d’autres soirées-bénéfice comme la première de l’orchestre La Piéta avec la célèbre violoniste Angèle Dubeau à la salle Redpath de l’université McGill, qui nous ont permis de recueillir des fonds pour les enfants.

Le collège d’Études Ostéopathiques a également développé des missions humanitaires au Pérou et au Pakistan, grâce à Nadia Todoroff, Tatiana Vera-Lescano et Sylvie Erb, Faisal Naqvi. À ce jour, plus de 25 000 traitements ont été dispensés bénévolement sur une période de 12 ans. Actuellement, deux universités dans ces pays travaillent, avec nous, pour mettre en place un programme universitaire.

Le CEO, c’est aussi 188 professeurs, des assistants et superviseurs cliniques, tous titulaires d’un D.O., d’un baccalauréat et d’une maîtrise. Les professeurs sont tous des cliniciens. La Clinique externe offre plus de 4 000 traitements d’ostéopathie par année et la population est très satisfaite des soins qu’elle reçoit. La clinique externe du Collège a aussi un rôle social pour offrir des traitements ostéopathiques à des coûts peu élevés pour les personnes qui n’ont pas de grandes ressources.

Le Collège d’Études Ostéopathiques bénéficie d’une excellente réputation et d’un bon rayonnement à travers le monde, ce qui permet des échanges d’étudiants et de professeurs. Nous sommes affiliés au collège ATMAN dans le sud de la France et à l’École supérieure d’Ostéopathie de Saint-Pétersbourg, qui nous a choisis pour construire et donner un cours de 250 heures de formation pour ses professeurs qui sont ostéopathes et médecins. Nous avons de bonnes relations académiques avec le JOPA et The Fulcrum Osteopahy Study Group du Japon. Nous avons organisé un programme de 250 heures de cours du post-grade pour les D.O. Européens à Bordeaux, avec la FROP en France, Bruno Ducoux, D.O. et Aude de Blois, D.O.. Les cours sont donnés par des professeurs experts de notre Collège suivant le mode d’enseignement de la Master Class. Nous enseignons depuis 18 ans à l’Osteopathic Center for Children à San Diego. Le CEO vient d’entreprendre une collaboration avec les D.O. italiens pour donner une série de cours de 180 heures sur la neuroplasticité cérébrale et l’ostéopathie, avec Massimo Carracino D.O.

Enfin, nous avons contribué à la création d’une association internationale, « Osteopathy without boarder », à New York. Celle-ci a pour but d’ouvrir des écoles d’ostéopathie dans les pays qui n’ont pas les moyens de le faire et de supporter les missions humanitaires.

Le CEO a également créé l’association des Compagnons de l’Ostéopathie qui regroupe les ostéopathes et les scientifiques les plus impliqués dans l’enseignement et dans la promotion de l’ostéopathie. Les Compagnons de l’Ostéopathie ont pour mission de préserver la vraie Ostéopathie traditionnelle.

Notre contribution s’est étendue à la traduction et à l’édition de livres importants comme l’Ostéopathie dans la sphère crânienne, d’Harold Magoun, D.O. avec l’accord de la « Cranial Academy » et du « Collected papers », du Dr Viola Frymann, D.O., FAAO. Récemment, nous avons publié le livre de Bernard Darraillans, D.O., au sujet de l’Ostéopathie et la Conscience.

La vocation du Collège d’Études Ostéopathiques est de former des professionnels de la santé de grande qualité qui respectent la personne humaine au niveau physique, mental, émotionnel et spirituel. Nous améliorons sans cesse nos programmes et nous cultivons une atmosphère d’entraide, de transmission du savoir-faire.

À l’occasion des 36 ans de notre collège, nous voudrions remercier tous nos étudiants, qui nous font confiance, les professeurs et les membres de l’administration pour leurs dévouements. Merci aussi à tous nos conférenciers pour leur présence et leur amitié.

Vous êtes en tout temps les bienvenus au Collège d’Études Ostéopathiques de Montréal.

À tous les participants du Symposium

My Image

Veuillez noter que dimanche, 4 juin 2017, il y aura le Tour de l’Ile en Vélo.

Nous vous suggérons de vous déplacer en transport en commun étant donné que le circuit se déplacera sur plusieurs rues et il sera donc impossible d’y circuler en voiture.

Cliquez ici pour les cartes des circuits.

Merci de votre attention.

Stacks Image p2010095_n19

2015, rue Drummond
5e étage
Montréal (Québec)
H3G 1W7
Tél.: 514 342-2816
Fax: 514 731-7214
Station de Métro : Peel
info@ceosteo.ca
www.ceosteo.ca

Visitez notre site
de formations
continues

  • Stacks Image 2009932
  • Du 2 Juin au
    7 Juin 2017

My Rest Beach great drinks
Rest Beach great coffee
Rest Beach great food
Rest Beach great food

2015, rue Drummond
5e étage
Montréal (Québec)
H3G 1W7
Tél.: 514 342-2816
Fax: 514 731-7214
Station de Métro : Peel


© Collège d’Études Ostéopathiques de Montréal